RUBRIQUES:

Accueil

Gastronomie

Bouboule et ses amis

Histoires de vie

Boutiques

Voyages

Liens

Nous Contacter

 

 

 

Je vais faire une petite promenade au cœur du jardin et vous faire découvrir les petites fleurs sauvages qui le peuplent.

Tout le monde passe à côté de ces bien modestes merveilles de la nature. Mes copains et moi, qui vivons au ras des pâquerettes, nous avons la chance de humer leur fragrance, de les côtoyer et de les admirer. Elles sont sans prétention, mais quand on s’y attarde, on découvre leurs couleurs tendres et la faune d’insectes qui vivent sur leurs corolles et se nourrissent de leur nectar.

 

Suivez-moi, je vous ouvre le chemin.

 

 

Voilà quelques pâquerettes et quelques boutons d’or

 

   

 

Et voilà Zorro qui se roule dedans… on n'est jamais tranquille… Il suffit que je décide d’aller faire un tour et tous les autres se pointent. Qu’est-ce que je disais ! Voilà Tigrou !

 

   

 

Ça ne fait rien, c’est moi qui fais visiter. Vous me suivez toujours là ?

 

 

Bon à droite, c’est des œillets sauvages

 

 

A gauche, c’est des fleurs bleues, heu, je ne sais pas trop comment ça s’appelle, mais je vais regarder dans un livre de ma maman et puis, ici, c’est d’autres fleurs bleues

 

   

 

Si vous aimez les fleurs bleues, en voilà encore une, je crois que c’est de l’ail sauvage.

 

 

On continue, hein, ça vous plaît ?

 

 

Maintenant, on passe aux fleurs roses… c’est chouette aussi les fleurs roses.

 

 

Je fatigue un peu. On se repose… juste cinq minutes …

 

 

Regardez, il y a Tigrou qui nous observe.

 

 

Il se retourne. Il m’a entendu.

 

 

Zorro nous espionne aussi.

 

 

Il fait tout comme moi. Je me repose, il se repose aussi !

 

 

Bon, je vais le fusiller du regard…

 

 

Tu veux ma photo, dis ? hein ? tu la veux ?

 

Bon, il a compris, il s’en va.

 

 

On va continuer la balade. Je sais que je vous en ai déjà montré, mais là, on passe juste sous les boules de neige…

 

   

 

C’était sympa la visite… N’oubliez pas le guide !  

 

 

 

On m’a dit… je ne vous dirais pas qui… on m’a dit… texto, hein… je répète… que je me « la pétais un peu trop », que j’étais un tantinet « orgueilleux, suffisant et arrogant »…que « je tirais un peu trop la couverture à moi »…etc, etc.

Non, mais là, vraiment, ça me fait de la peine. Si, si, je vous le dis, ça me fait de la peine. Je suis tout ému là ! et abattu aussi ! ça me colle le « bourdon »…

 

Moi qui venais gentiment vous raconter mon petit train-train quotidien, qui faisais ma chronique journalière, cet éditorial qui me tient à cœur et qui me semblait pertinent, voilà qu’on me critique ouvertement, trouvant mon style légèrement ampoulé. De plus, j’ai entendu dire que je ne serais pas modeste… Bon, c’est peut-être un peu vrai, mais puisque c’est comme ça, moi, je vais laisser un peu la parole aux copains… On va bien voir si eux, ils seront capables de faire la « une »…

Je vais aller chercher Tigrou pour le feuilleton du jour. Ca va pas être de la tarte !

Bon, déjà, il faut que je le trouve le rouquin ! Pas facile…

 

Ha !  le voilà…     Il dort, bien sûr !

 

 

Il va falloir que je le réveille…

- Hé ! Tigrou ? Tigrou , réveille-toi !

- Hein ! quoi ?

- Ben, il faut que tu écrives la rubrique du jour…

- Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? Laisse-moi dormir...

Vous voyez ! Je vous l’avais dit ! La critique est aisée, mais l’art est difficile !

Ils ne veulent pas s’y coller les copains.

Je vais chercher Muzo… Lui, il est gentil, il ne m’enverra pas promener.

Où est-ce qu’il est, celui-là ? Je cherche, je cherche…

Ha ! je l’ai trouvé, mais désolé, il fait aussi la sieste… C’est la maison de la belle au bois dormant ici !

 

 

Je ne vais pas le réveiller. Je vais chercher Zorro.

Qu’est-ce que je disais… il dort à pattes fermées…

 

Si je trouve Noiraude, je vais faire un effort, je ne vais pas la courser… mais dès qu’elle me voit, elle déguerpit… alors, ça va être compliqué ! Quant à Timinou, il n’est pas rentré aujourd’hui… il est très fugueur, c’est le vagabond de la famille…

Je crois bien que je vais être obligé de prendre la plume une fois de plus ! ou bien, comme toute cette histoire m’a donné le cafard, je vais aller bouder dans un coin, oui, c’est ça, je vais aller bouder.

 

 

 

 

< PRECEDENT    Page:   1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 -  16 - 1718 -  19 - 202122 - 23 - 24SUIVANT >

 

 

Haut de page