RUBRIQUES:

Accueil

Gastronomie

Bouboule et ses amis

Histoires de vie

Boutiques

Voyages

Liens

Nous Contacter

 

 

 

Je suis tout excité ! 

Il faut que je vous raconte !

Nous avons un nouveau copain !

Enfin un copain, pas tout à fait...

Voilà ! Depuis une semaine environ, un chat venu d'ailleurs, s'est rapproché de la maison. Nous, on défend notre territoire, c'est bien normal. Alors au début, on ne l'a pas vraiment "accueilli". Il s'est avancé au plus près de la maison et là, il s'est assis pour observer. Nous, on l'a bien examiné aussi. 

Il ressemble à un chat des forêts norvégiennes, avec des poils gris, longs et mal peignés. Il a des touffes de poils dans les oreilles, les yeux verts, et quand il s'est levé, on a vu qu'il n'avait pas de queue… ou si peu… un petit bout de queue, dont je ne peux dire si elle a été coupée dans une bagarre ou si c'est naturel. 

 

Maman l'a vu aussi par la fenêtre de la cuisine. Nous, on a joué notre rôle… On l'a poursuivi pour qu'il regagne sa forêt et Muzo lui a couru au derrière, mais peine perdue, le drôle est revenu. 

Maman, toujours trop bonne, lui a préparé une grosse gamelle de nourriture qu'elle a placé à l'abri, près de la piscine. Nous, nous sommes allés tester la gamelle, pour voir si c'était bon ! Hé bien, vous me croirez si vous voulez, mais le lascar, il a tout mangé… et ça fait une semaine que ça dure. Maman pose une assiette bien garnie et le Norvégien, il vient manger la nuit ou au petit matin. 

Alors avec les copains, on se relaie pour surveiller, de tous les postes d'observation possible, histoire de pouvoir lui montrer que là, il est en terre occupée. 

  

 

Même que Muzo, qui est d'habitude si courtois, se croit investi de la garde du jardin et ne relâche pas son attention. 

J'ai l'impression que ce Viking squatte le garage durant la nuit. 

Bon, je pense que Maman n'a pas l'intention d'agrandir la famille, mais elle ne peut pas le laisser mourir de faim. 

Il faut dire que lorsqu'il se restaure, nous, on fait une trêve. On le laisse se rassasier, mais dès qu'il a fini… ouste… on le raccompagne aux frontières. C'est vrai ça ! Nous sommes déjà six ! Enfin, Maman a décidé de lui donner un nom. Moi, je l'aurais bien appelé l'intrus, mais Maman a dit que ce serait NJALL, en souvenir d'une saga Viking : la légende de Njall le Brûlé qui se passe en Islande. Un jour, je vous raconterais cette légende. 

Vous savez maintenant que le prochain printemps va être agité ! 

Bon, je vais reprendre mon poste d'observation et relayer Zorro qui commence à trouver le temps long à scruter l'horizon depuis sa casemate. On prend chacun notre quart ! 

 

 

< PRECEDENT   Page :  1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33SUIVANT>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page