RUBRIQUES:

Accueil

Gastronomie

Bouboule et ses amis

Histoires de vie

Boutiques

Voyages

Liens

Nous Contacter

 

 

 

 

Le printemps est revenu, le joli printemps

 La la la la la la la la la la la la la…

 Le printemps est revenu, le joli printemps

 La la la la la la la la la la la la la la la la…

 

    

 Dis Bouboule ! on le sait qu’il est revenu… le printemps ! Tu ne vas pas nous le chanter toute la journée !

 La la la la la la la la la la la la la la la…

Moi, je suis heureux. J’ai bien le droit de m’exprimer en chantant !

Et puis, toutes ces fleurs, ces pâquerettes, ces fleurs de pissenlits, ces boutons d’or, ces primevères, ces violettes, moi, ça me met en joie. J’adore me rouler dans le pré.

 

Dis, Bouboule, tu ne pourrais pas baisser tes vocalises d’un ton… j’essaie de dormir moi…je suis si bien installé sur le dos du fauteuil.

 

Oui, c’est vrai ça ! Bouboule, ce n’est pas parce que tu te prends pour Alagna que tu vas encore nous pourrir notre sieste…

 

Oh, Muzo, attends, je vais te chanter une berceuse :

Dodo, le chat do, le chat dormira bien vite,

Dodo, le chat do, le chat dormira bientôt…

Merci Bouboule, merci, je m’endors là…

 

Dis Zorro, tu veux que je t’en chante une aussi ?

Non, non, ça ira, Bouboule, je dors.

 

Bon, laissons Muzo et Zorro aux pays des rêves. Je sors sur la pointe des pattes.

Vous avez vu comme le jardin est fleuri. Je vous emmène faire une nouvelle promenade et voir à nouveau, comme l’année dernière, les très jolies fleurs du jardin.

Vous avez vu les pâquerettes ? ça me donne une âme bucolique !

   

et de plus près, ça donne ceci :

Allez, on y va.

Les boule-de-neige, cette année sont tellement lourdes qu’elles ont fait plier les branches jusqu’au sol.

 

Vous avez vu les dégâts ! C’est dommage. C’est si joli les boule-de-neige ! Mais ainsi, je peux sentir leur parfum délicat.

Vous me suivez, je vais vous montrer des massifs de fleurs au parfum d’une grande délicatesse.

 

Voilà ! on y arrive.

Prenons le temps de nous arrêter pour les contempler.

 

et de plus près

Humez cette fragrance subtile !

Moi, je ne peux pas résister à ces exquises effluves…

Regardez maintenant, là, juste devant moi… Vous voyez ?

Ce sont de jolis rosiers anciens aux senteurs musquées.

Et maintenant, les merveilleuses pivoines de Maman :

 

 

Et puis dans la série «parfums enivrants», le citronnier en fleurs.

Au passage, quelques fleurs subsistant sur les cognassiers du Japon

Et dans la série «fleurs modestes mais ravissantes», ces gracieuses fleurs bleues (comme mes yeux !)

et enfin, celle-ci, aux formes étranges

et je ne résiste pas à la tentation de vous montrer l’azalée japonaise de Maman

 

Voilà. La visite est terminée pour aujourd’hui. Cette petite promenade printanière m’a fait du bien. J’espère que vous avez été également… charmés.

Je suis un grand charmeur, je sais… et un ténor, d’ailleurs c’est pour ça que les copains me surnomment Alagna…

Bon, maintenant, il faut que je vous donne des nouvelles de Tigrou, notre doyen. Il a 13 ans et il est bien fatigué. Il est entré en clinique pour une opération et, comme moi l’année dernière, il est allé faire un tour au paradis des chats, mais ce n’était pas son heure… et il est revenu illico parmi nous (après une réanimation cardiaque quand même). On a eu le même « médecin » qui fait des miracles . Alors en ce moment, Tigrou, il se remet doucement et il est l’objet de tous les soins attentifs de nos parents. Donc, je vais chanter un peu moins fort pour le laisser se reposer !

Quant à Njall, le copain qui n’en est pas vraiment un, vous savez, le Norvégien, il se permet de plus en plus d’incursions dans notre domaine privé. Ca, il fallait s’y attendre… Vous avez vu les Vikings, hein ! Quand ils ont décidé d’envahir l’Europe avec leurs drakkars, ils se sont vite incrustés. Même qu’une fois en Normandie, ils ont remonté la Seine jusqu’à Lutèce… alors un des leurs qui arrive de la forêt, il va remonter jusqu’où ?

En fait, nous l’avons retrouvé dans notre cuisine en train de finir les gamelles. Il faut vous dire qu’on lui a vite fait comprendre que ce n’était pas sa place, mais il vient manger le plat que Maman lui dispose chaque soir et chaque matin à la porte de la cuisine et comme il est malin, l’autre jour, il s’est même laissé caresser et a fait des démonstrations de tendresse à NOTRE maman. Nous renforçons donc la surveillance. Il ne faudrait quand même pas qu’il prenne ses désirs pour des réalités.

  

D’ailleurs, quand Maman lui sert un plat spécialement pour lui tout seul, moi, je vais toujours le tester… comme ça, pour voir…

Maman le trouve très gentil, mais nous, on le trouve envahissant. C’est vrai ça… on lui donne le  «couvert» et il voudrait le «clos». C’est toujours comme cela que ça se passe…si on n’y prend pas garde, un jour, on va le retrouver couché sur le lit de Maman… Il ne manquerait plus que cela !

============

 

Voilà, je reviens pour vous annoncer une triste nouvelle. Notre ami Tigrou est parti au Paradis des chats rejoindre Petit Nuage, son frère et Doudoune, sa maman. Il repose aujourd'hui sous le noisetier derrière la maison. Nous ne l'oublierons jamais. Il était si gentil, notre chat roux aux yeux jaunes. On est tous très tristes, mais de là-haut, dans son Paradis, il nous regarde sûrement. C'est comme si il était encore avec nous, alors malgré notre chagrin, on va essayer de ne pas trop pleurer et on va le garder dans nos cœurs jusqu'au jour où on ira, nous aussi, le retrouver là-haut, au Paradis des chats pour chasser les souris ensemble et faire des siestes douillettes sur les nuages.

 

 

  ============

 

< PRECEDENT   Page :  1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 3233SUIVANT >

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page